PACASolaire

Installation photovoltaïque en PACA

L'installation d'une solution photovoltaïque en PACA demande, comme toute installation photovoltaïque, l'intervention d'un professionnel.
Un installateur de panneaux solaires saura vous conseiller sur les solutions à adopter, le dimmensionnement de votre installation, en fonction de vos besoins et des possibilités offertes par votre habitation.
Une installation photovoltaïque pourra être effectuée dans le but de revente d'électricité ou d'autoconsommation, totale ou partielle, afin de consommer vous même votre production d'énergie, et faire des économies sur votre facture d'électricité, tout en préservant l'environnement.

La région PACA, particulièrement ensoleillée, est une région propice à l'installation d'un kit photovoltaïque, qu'il soit pour la revente d'électricité ou pour l'autoconsommation.

Installer un poêle à granulés en PACA

Le poêle à granulés est aujourd'hui le système de chauffage le plus efficace. Economique, le granulé est le moyen de chauffage au meilleur rendement. Trois types de poêles à granulés existent sur le marché : le poêle à granulé Air, chauffant une pièce par rayonnement, le poêle à granulés canalisable, permettant de chauffer par rayonnement + gainé vers une autre pièce et le poêle à granulés hydro, raccordé à votre système de chauffage, permettant de chauffer l'eau de votre circuit de chauffage. En fonction de vos besoin et de votre habitation, un professionnel saura vous conseiller et vous aider à trouver la solution la plus adaptée.

Installateur climatisation PACA

Avec un ensoleillement fort et propice à l'installation de panneaux photovoltaïques, la réion PACA profite d'un ensoleillement fort et sur une longue période de l'année.
L'installation d'une climatisation sera un moyen de vous rafraîchir l'été, réchauffer l'hiver, avec une faible consommation d'énergie.

Chauffe eau thermodynamique PACA

Utiliser un ballon thermodynamique -ou chauffe eau thermodynamique- est aujourd'hui un excellent moyen de faire des économies d'énergie sur son eau chaude. Avec un chauffe eau thermodynamique, vous profitez des calories présentes dans l'air afin de les convertir en énergie capable de vous fourir de l'eau chade sanitaire. Un ballon thermodynamique nécessitera d'être implanté dans une pièce assez grande pour y pomper l'air, et sera idéalement plaçé dans un garage ou une buanderie.

Electricité solaire

Les photopiles sont constituées de matériaux semi-conducteurs (généralement silicium) qui transforment directement la lumière du rayonnement solaire en énergie électrique. Les particules de lumière (photons) viennent heurter les électrons sur le silicium et lui communiquent leur énergie. Le silicium est traité (dopé) de manière à jouer le rôle de clapet anti-retour (diode) d'électricité et ainsi à diriger tous les électrons dans le même sens. Une tension apparaît donc en présence de lumière aux bornes de la photopile. Si l'on ferme le circuit à l'aide d'une lampe, d'un moteur, etc., le courant peut circuler. La tension est peu variable alors que le courant est quasi proportionnel à la lumière reçue. Les technologies se divisent en deux grandes familles :
Le silicium cristallin (qu'il soit mono ou poly) est une technologie éprouvée et robuste (espérance de vie : 30 ans), dont le rendement est de l'ordre de 13 %. Ces cellules sont adaptées à des puissances de quelques centaines de watts à quelques dizaines de kilowatts. Elles représentent près de 80 % de la production mondiale en 2000. Silicium polycristallin
Ces cellules, grâce à leur potentiel de gain de productivité, se sont aujourd'hui imposées : elles représentent 49 % de l'ensemble de la production mondiale en 2000. L'avantage de ces cellules par rapport au silicium monocristallin est qu'elles produisent peu de déchets de coupe et qu'elles nécessitent 2 à 3 fois moins d'énergie pour leur fabrication. Silicium monocristallin
Son procédé de fabrication est long et exigeant en énergie; plus onéreux, il est cependant plus efficace que le silicium polycristallin. Silicium amorphe
Les coûts de fabrication sont sensiblement meilleur marché que ceux du silicium cristallin. Les cellules amorphes sont utilisées partout où une alternative économique est recherchée, ou, quand très peu d'électricité est nécessaire (par exemple, alimentation des montres, calculatrices, luminaires de secours). Elles sont également souvent utilisées là où un fort échauffement des modules est à prévoir. Cependant, le rendement est de plus de 2 fois inférieur à celui du silicium cristallin et nécessite donc plus de surface pour la même puissance installée. Les cellules en silicium amorphe sont actuellement de moins en moins utilisées : 9,5 % de la production mondiale en 2000, alors qu'elles représentaient 12 % en 1999. D'autres techniques semblent gagner du terrain aujourd'hui, ce sont les technologies en ruban et les couches minces. Pour obtenir plus de tension, on assemble les cellules en série (pour obtenir une tension nominale de 12-14 V) et on les encapsule entre deux couches de verres pour les protéger des agressions extérieures. Un module (durée de vie de 30 ans) compense en moins de 5 ans l'énergie dépensée pour sa fabrication.
PREALABLE
Dans une habitation, que ce soit pour les installations autonomes ou raccordées au réseau, une démarche globale préliminaire de maîtrise de l'énergie est nécessaire (changer les réfrigérateurs de mauvais rendement, éviter les halogènes et les lampes à incandescence et leur préférer les lampes basse consommation, équiper les appareils à veille de rallonges avec interrupteur intégré, et surtout, exclure le chauffage électrique.). L'usage de l'électricité doit être réservé aux applications nobles de celle-ci : éclairage, informatique, télévision, hi-fi, moteurs électriques.
INSTALLATIONS AUTONOMES
Si l'énergie solaire doit assurer la totalité des besoins en électricité d'un site, il est nécessaire de la stocker pour les périodes non ensoleillées. Ce stockage est généralement assuré par des batteries au plomb. Un régulateur les protège contre les surcharges ou la décharge profonde.
Applications :
Ces systèmes sont très bien adaptés aux "petits" besoins d'électricité lorsque le réseau public est inaccessible, les coûts de raccordements étant élevés. Ils couvrent en outre un large domaine d'applications : télécommunications, signalisation terrestre (routière), maritime (phares et balises) et aérienne, pompage, électrification rurale, mobilier urbain (horodateurs, abris bus...) et utilisation grand public (montres, calculatrices)...

Les ENR en PACA

logo Chaque installation fait l'objet d'une étude préalable de faisabilité, en calculant la rentabilité, l'amortissement et la viabilité technique et architecturale. Notre Plus-value de spécialiste solaire est axée sur un service associé de conseil de qualité, montage de dossiers de financement, de contrats d'entretien, et de contrôle de la qualité à chaque étape du chantier. Zone d'intervention : Vaucluse, Bouches du Rhône, Var, Alpes de Haute Provence et Gard.

Afin de trouver un installateur proche de chez vous en PACA, vous pouvez visiter DevisENR, site gratuit de devis en ligne : http://wwww.devisenr.com.

Solaire thermique

Solaire thermique : Chauffage et Eau Chaude Sanitaire (ECS) Au niveau d'une maison individuelle, de logements collectifs, ou de structures hébergeant du public, il est possible d'installer un chauffe-eau solaire (CESI Chauffe-Eau Individuel Solaire), ou un chauffage solaire (SSC Systeme Solaire Combiné): il s'agit de capteurs vitrés installés sur la toiture, au sol ou sur un mur dont le coeur est en cuivre recouvert d'une peinture métalisée noire ou bleue foncée, dans lesquels circule un liquide caloporteur (MPG Glycol alimentaire)réchauffé par le rayonnement solaire, qui transmet ensuite la chaleur à un chauffe-eau et/ ou à un plancher chauffant basse température. Dimmenssionné et installé de façon optimale, Ce procédé permet de couvrir de 50 à 80% des besoins annuels en ECS en PACA et d'apporter un complément de chauffage à hauteur de 50%. Un chauffe-eau solaire est un dispositif de captation de l'énergie solaire pour fournir de l'eau chaude pour différents usages : sanitaire(douche, bain, lave-vaisselle, lave-linge), chauffage basse température et piscine. Ce type de chauffage permet une préparation solaire et un appoint avec d'autres sources énergétiques (électricité, gaz, fuel,bois, ...) dans certains cas, il permet de les remplacer totalement. L'énergie solaire étant parfaitement renouvelable et inepuisable, ce remplacement permet de limiter efficacement les émissions à effet de serre ou la production de déchets nucléaires, raison pour laquelle l'installation de tels dispositifs est fortement encouragée par de nombreux états et collectivités via la fiscalité, des primes et/ou une obligation d'installation sur les nouvelles constructions (nos voisins espagnols en sont les premiers exemples). Le temps de retour sur investissement dépend du rendement, du coût et de la qualité de l'installation (quantité d'énergie qu'il permet d'économiser). En l'absence de primes et autres avantages il faut parfois compter une vingtaine d'année, cette durée variant beaucoup suivant la zone géographique et l'ensoleillement. Mais si on tient compte du régime fiscal et des primes que cette installation permet d'obtenir dans certaines régions ce retour sur investissement peut tomber de cinq à dix ans. Le chauffe-eau solaire est un investissement qui s'inscrit dans une gestion de patrimoine.